L'histoire de la famille

6 Generationen Affineur Walo von Mühlenen, ein Familienunternehmen für Blumenkäse aus unbehandelter Rohmilch

1867 l'origine à Berne

La première pierre de l'histoire de la famille von Mühlenen dans le domaine du fromage a été posée il y a près de 200 ans. À cette époque, Andreas von Mühlenen (1845-1900), le plus jeune fils de Jakob von Mühlenen, vivait avec ses 7 frères et sœurs à Boltigen dans le Simmental. La Suisse était alors un pays pauvre, et de nombreux jeunes sont partis à l'étranger. Andreas avait également déjà fait ses valises pour rejoindre ces émigrants.

Image
Andreas, Ernst, Walo von Mühlenen
Andreas, Ernst, Walo von Mühlenen

Peu avant son départ, il a rencontré sa future épouse Magdalena. Par amour, il a décidé de rester en Suisse, et il a fondé une entreprise/épicerie à Berne. Cependant, la vie était dure et, sur les 12 enfants qu'ils ont eus ensemble, seuls 5 ont atteint l'âge adulte.

Le fils Ernst devait reprendre l'entreprise de son père. Là aussi, les choses ne semblent pas s'être déroulées comme prévu. Ernst voulait se lancer dans l'industrie textile, et il a donc été décidé de liquider l'entreprise.

 

1909 l'affinage du fromage

Image
Ernst von Mühlenen
Ernst von Mühlenen

Heureusement, Ernst a changé d'avis à temps et a finalement rejoint l'entreprise de ses parents. C'est là qu'il s'intéresse à l'affinage des fromages émergents. En 1909, il achète une entreprise d'affinage, et il fonde la société affinage de fromages von Mühlenen & Co. En 1916, son frère cadet Eugen rejoint la société. Déjà à cette époque, le fromage était exporté, principalement l'emmentaler. Il y a même des factures adressées au Tsar dans les livres de comptes.

Bien qu'affineur, et avec une jambe raide, Ernst était très actif. Il a fait des courses de voitures et a appris à voler. Personne n'aurait été surpris si un jour il était tombé du ciel, ou s’il avait eu un accident en faisant des courses de voitures. Mais le destin en a décidé autrement.

Ernst meurt en 1934 des suites d'une embolie pulmonaire, après être tombé dans les escaliers de la cave à fromages et s'être cassé la jambe. Après sa mort, la société a fait faillite. Il y avait des voitures et des avions, mais pas d'argent. Son fils Walo, qui avait fait un apprentissage dans le milieu bancaire, était convaincu que l'entreprise ne pouvait pas être sauvée.

1934 la marque Affineur Walo

Image
Walo von Mühlenen
Walo von Mühlenen

Mais Walo n'a pas voulu abandonner, et il a commencé à négocier avec les débiteurs. Après de longues et difficiles négociations, il a pu reprendre l'entreprise. Il la restructure, crée la marque Affineur Walo, et il développe l'entreprise après la Seconde Guerre mondiale.

Dans les années 50, Walo a construit une usine chimique et en a pris de plus en plus soin. L'affinage du fromage était principalement dirigé par son fils aîné affineur, Roger. En 1970, Roger a transféré la société de Berne à Fribourg. Lorsque Walo est mort en 1972, le nouveau bâtiment de Fribourg venait d'être achevé et inauguré avec de nombreuses personnalités. Mais une dispute féroce a éclaté entre les héritiers, et la société a été mise en vente.

Cependant, l’affineur Roger ne voulait pas abandonner. Après une longue recherche, il a trouvé des investisseurs justes à temps et a pu racheter la société à ses frères et sœurs. Il a continué à développer l'entreprise, et a accordé une grande importance à la qualité des fournisseurs.

Image
Roger von Mühlenen
Roger von Mühlenen

En 1996, le Conseil fédéral a décidé de liquider l'Union suisse des fromages. De nombreux affineurs de fromages ont alors uni leurs forces ou liquidé leurs entreprises, et la société von Mühlenen AG a également été menacée de ce sort. Moi, Walo von Mühlenen, je travaillais à l'époque dans de grandes entreprises industrielles, et je m'étais résigné au fait que l'entreprise serait liquidée.

 

2011 la résurrection de l'«Affineur Walo»

Dans le même temps, mon employeur de l'époque a décidé de me transférer à Düsseldorf. Je n'étais pas du tout d'accord, et j'ai cherché un nouvel employeur. Au même moment, j'ai commencé à discuter avec mon père. Il était d'avis que la société n'avait pas d'avenir. Je l'ai persuadé de faire un essai. C'est ainsi qu'en 1996, je suis devenu le directeur général de la société von Mühlenen AG, à la cinquième génération.

Nous nous étions fixés comme objectif de faire de l'entreprise un partenaire solide pour les producteurs de fromages suisses, et nous cherchions des partenaires pour nous soutenir dans cette démarche. En 2006, le moment était venu. Nous avons trouvé le partenaire idéal, qui souhaitait maintenir l'indépendance de l'entreprise, et investir dans de nouvelles caves d'affinage et une usine de conditionnement.

Malheureusement, suite à un différend, les actifs de la société ont été dissous. J'en ai eu assez du fromage, et j'ai commencé à me construire une nouvelle carrière dans un autre secteur.

Mais nos clients et fournisseurs m'ont contacté et m'ont demandé de continuer. Mais il fallait d'abord que je parvienne à un accord avec l'ancien partenaire. C'était une négociation difficile et fastidieuse, qui a menacé d'échouer à plusieurs reprises. Nous avons enfin pu parvenir à un accord. L'associé a conservé la société et le nom von Mühlenen. En retour, nous avons reçu la marque "Affineur Walo, Family spirit 1867" et la société Walo von Mühlenen AG. Ce fut la résurrection de l'"Affineur Walo" et de notre philosophie : qualité, fiabilité, exclusivité.

Grâce à mes connaissances et à l'expérience de mon père, nous avons pu poursuivre sans heurts nos succès antérieurs. Après seulement 3 mois, nous avons remporté 14 prix au World Cheese Award 2012, et nous nous sommes retrouvés en finale des 16 meilleurs avec trois fromages. Cela a fait de nous les participants les plus performants de la compétition. Depuis lors, nous n'avons cessé de développer la marque Affineur Walo et de recevoir chaque année de nouveaux prix.

Intéressé ? Des questions ?

Contactez-nous

Walo von Mühlenen SA
Case postale 295
3186 Düdingen
Suisse
E-Mail: hc.olawrueniffa@ofni